Calmer les règles douloureuses : 5 conseils

Pour plusieurs d’entre nous, la période des règles n’est pas une période plaisante. On ressent des douleurs intenses, des céphalées, vertiges, nausées, fatigue, et pour quelques unes, les vomissements vont avec. Pas du tout glamour, et pas facile de vivre cela chaque mois! Heureusement, il existe quelques solutions pour calmer les règles douloureuses.

Une alimentation équilibrée

On ne s’en doute pas, mais une alimentation équilibrée est à la base de tout, même de la régulation du cycle menstruel. Une alimentation trop riche en sucre accentue les règles douloureuses. En effet, l’excès de sucre dans l’organisme entraîne une hypersécrétion d’insuline qui entraîne la production de certaines hormones telles que les prostaglandines inflammatoires, qui sont à la base des douleurs pendant les règles. Alors mesdames, si vous consommez beaucoup de sucre, il serait plus sage d’en diminuer la consommation.
Il est également nécessaire de diminuer tout excitant pendant cette période, tel que le café et tout ce qui contient la caféine. La caféine peut augmenter notre stress, et par conséquent augmenter les douleurs.

Le chaud

Utiliser une bouillote chaude à poser sur le ventre, ou boire une boisson chaude permet de calmer les règles douloureuses. Le chaud permet de décontracter les muscles qui le sont sous l’effet des règles. Un bain chaud donnera également les mêmes résultats.

La contraception

Eh oui! La contraception féminine ne permet pas seulement d’éviter des grossesses. La pillule permet de réguler la production de prostaglandines et l’afflux des règles. Donc par la même occasion tout ce qui va avec ( douleurs, malaises, ect.).
Il en est de même pour le stérilet hormonal, à ne pas utiliser cependant si vous prévoyez une grossesse.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l’Ibuprofène , calment très efficacement les règles douloureuses. Ils peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. Attention cependant à ne pas dépasser les doses journalières recommandées sur la notice, les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent entraîner un ulcère.

Se bouger

Je sais… Lorsqu’on a mal, se bouger est bien là dernière des envies qu’on a! Juste envie de rester recroquevillée sur son canapé ! Pourtant, se bouger permet de calmer les douleurs, car l’activité physique permet d’oxygénér le corps et d’activer la circulation sanguine. Alors, un peu d’effort, on se lève et on fait un peu de marché et d’étirements !

Vous aimerez aussi...